AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BURN WITCH BURN ☦ l'histoire sorcière américaine en quelques points

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

⚡ PAPERS : 92

MessageSujet: BURN WITCH BURN ☦ l'histoire sorcière américaine en quelques points   Ven 14 Aoû 2015 - 16:52





Sorcerer's apprentice
Les premiers sorciers d'Amérique

Bien avant que les terres de l’Amérique soient découvertes, les Hommes qui peuplaient les futurs États-Unis possédaient des dons : la magie. Bien qu’incontrôlée et dangereuse entre leur main, ils maîtrisaient à la perfection la botanique et les potions : guérisseur, soigneur et tueur à gages, les humains aux pouvoirs magiques étaient adulés. Peu d’entre eux sentait la magie couler dans leurs veines, comme choisies, ils dominaient les tribus, hommes comme femmes. Les hommes sorciers avaient un harem de femmes autour de lui, afin d’enfanter le plus d’êtres sorciers, tout comme la femme qui, durant une cérémonie liée à la nature, la fête du Soleil, se reproduisait avec chaque homme de sa tribu, afin que l’enfant prodige qui sortirait de son ventre soit celui de la tribu et donc le futur chef.

Ces tribus ont prospéré pendant des années avant l’invasion des colons, principalement européen. Dans les bateaux se trouvaient des sorciers en grand nombre, qui prirent possession des tribus au chef magicien, car plus fort et plus expérimenté. Ils ne se sont pas rendus en esclavage, ils se sont simplement mis à la disposition de magiciens plus talentueux qu’eux comme ils l’avaient toujours fait. Cela peut sembler assez terrible, mais les tribus étaient réellement heureuses de cette domination car passionnées par la magie qu’elles n’avaient pas toutes en leur sein.

Il y a tout de même des descendants de ces tribus qui en veulent aux Européens et aux vélanes notamment, très présente lors de la colonisation, et qui rejoignent les partisans de Bassett. Cependant, ils restent minoritaires.



Dernière édition par Estel Headey le Ven 9 Oct 2015 - 17:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesrosessontrouges.purforum.com

avatar

⚡ PAPERS : 92

MessageSujet: Re: BURN WITCH BURN ☦ l'histoire sorcière américaine en quelques points   Ven 9 Oct 2015 - 17:47





Burn witch burn
Les sorcières de Salem

Un vent de terreur soufflait sur Salem. Il n’y avait aucun doute sur le fait que des êtres maléfiques peuplaient la ville. Des enfants se transformaient en monstre, les femmes avaient le visage défiguré par la colère et les hommes leur faisaient la guerre. Massacres sur massacres, bûchers sur bûchers, les procès de Salem étaient désormais engagés. Et ce n’était pas le sheriff qui allait s’en plaindre : sans les sorcières, la ville était à lui, et c’était le premier pas vers le pouvoir. La magie s’était vite installée à Salem : Des vélanes pratiquant la magie blanche s’étaient installées sur les terres de Salem, y enfantant rapidement de sublimes enfants. Mais les territoires étant rudes à acquérir, les premiers enfants des colonisateurs combattaient pour récupérer des villes prometteuses. La famille Bassett a jeté son dévolu sur cette ville peuplé de sorcières aux idées plus pures que les leurs. La machinerie était simple pour récupérer la ville : les dénoncer en tant que sorcières, montrer leurs vrais visages de Vélanes et les tuer. Si le père s’est tué à la tâche, en ayant combattu une sorcière particulièrement tenace, le fils, lui, a récupéré la ville, qui fut le théâtre de la magie noire pendant presque cent ans.

Ce sont les pères fondateurs qui ont retrouvé une ville-terreur, où le sang coulait à flot, où les rites sorciers macabres étaient quotidiens. La magie la plus sombre était présente, les femmes étaient asservies et la barbarie laissait les voyageurs d’une nuit traumatisée, s’ils survivaient. Les pulsions effroyables des adeptes des Bassett semblaient impossibles à arrêter. Accompagnés de la jeune Aslinn, demi-vélane, fille de la sorcière ayant combattu le patriarche Bassett avant de s’échapper, les sorciers signataires de la Constitution engagèrent leur dernière guerre : celle contre la magie noire, qui avait la mainmise sur cette ville depuis bien trop longtemps. Le combat fut acharné, et les pertes, innombrables. Après la guerre de Sécession, où les sorciers avaient été plus ou moins spectateurs, il était douloureux de voir de nouveaux sorciers blancs disparaître sous les sortilèges des adorateurs. La guerre prit fin une fois qu’Aslinn Warren brisa l’âme du dernier des Bassett avec son cri de vélane. Salem, à feu et à sang, retourna sous la direction des femmes sorcières, ou plutôt de la demi-vélane, qui créa alors son académie de sorcières.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesrosessontrouges.purforum.com

avatar

⚡ PAPERS : 92

MessageSujet: Re: BURN WITCH BURN ☦ l'histoire sorcière américaine en quelques points   Dim 3 Sep 2017 - 17:02


Veela's Cul-de-Sac
Boston sorcier, une histoire ancré.

Afin de tout comprendre de l’histoire de Boston, il faut revenir quelques centenaires en arrière… De parfaites créatures déambulaient dans les rues animés de la ville, où les mendiants s’accumulaient, leur vie éclairée par le bref passage de ses femmes dans leur champ de vision. Cela faisait un certain temps que ces êtres erraient dans les rues pavés, sans terres, domicile vagabond. Alors que la colère grondait chez les américains, les vélanes sentaient une opportunité se dessiner.

Les 3 bateaux amarraient, à son bord des sorciers cohabitant avec des moldus, chargés de thé au prix exorbitants. Bien que les sorcières blondes n’appréciaient pas plus que cela le breuvage, elles s’intéressaient tout particulièrement à l’arrivée des sorciers britannique à Boston. Leurs présences étaient sûrement politique. Alors que les Bostoniens prenaient d’assaut les navires,  des cracs distinctifs firent disparaître plusieurs hommes endimanchés. De pauvres lâches qui se transplanèrent peu loin d’elles. Ils menacèrent des habitants pour trouver le gouverneur. Ils n’avaient aucuns scrupules, leurs intentions étaient claires : Ils voulaient le tuer pour reprendre le contrôle de la ville. Les vélanes voyaient leur histoire se reproduire, les ancêtres avaient pris soin de transmettre les histoires, et les êtres magiques ne voulaient pas risquer d’être chassées à nouveau.

Elles prirent en filature les britanniques afin de leur tendre un piège, et les empêcher d’arriver à leur fin. De son charme indécent, une vélane les aborda, les entrainant dans une impasse afin de les séduire. Les cinq pauvres sorciers ne quittèrent plus du regard la femme aux cheveux d’or, prêts à suivre les moindre de ses désirs. Cloisonnés dans l’impasse, la sorcière déversa sa colère pour devenir monstre soudain. Les sorciers ayant vu le vrai visage d’une vélane est rare, si bien que les britanniques laissèrent tomber leurs baguettes, récupérées habilement par les autres vélanes en retrait. Terrifiés, les sorciers se retrouvèrent vite pétrifiés, le temps de prévenir le gouverneur de cette mise en scène. C’était le début de l’indépendance des sorciers d’Amérique, offrant un terre de tolérance et de diversité. En remerciement aux Vélanes, l’impasse qui servit de guet-apens devint l’Impasse des Vélanes, agrandit dans le futur pour y accueillir son cœur de commerce

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesrosessontrouges.purforum.com

avatar

⚡ PAPERS : 92

MessageSujet: Re: BURN WITCH BURN ☦ l'histoire sorcière américaine en quelques points   Dim 3 Sep 2017 - 17:03




Impossible is not for us
l'académie des sorcières de Salem


L’académie de Salem, l’une des écoles de sorcellerie des plus populaires au monde, est exclusivement réservée aux femmes. Sont formées dans cette académie, l’élite féminine de la nation des Etats-Unis. Contrairement au reste du monde sorcier où les hommes sont majoritaires à diriger, les femmes sorcières sont extrêmement présentes dans la politique : C’est Aslinn Warren qui a engagé cette direction en ouvrant son académie. À la fin du premier cursus scolaire, elle poussa une des jeunes filles les plus brillantes de sa génération à entrer en politique. Cinq ans plus tard, sa pouline devint la première femme gouverneure.


Au-delà des possibilités presque infinies de carrière, l’académie possède un fonctionnement bien différent de ceux des autres écoles : Afin d’enterrer toutes rivalités, les jeunes filles ne sont pas séparées par quelconque maisons, elles vivent toutes ensemble, dans la plus grande harmonie. Les disputes, lorsqu'elles existent, se basent essentiellement sur les résultats. L’entrée à l’académie se fait à 11 ans pour les plus jeunes dont les familles sont suffisamment riches pour assumer les coûts élevés de scolarité. Les jeunes filles y apprennent les bases de la sorcellerie pendant 4 ans. À 15 ans, elles ont trois choix : poursuivre leurs études au sein de l’académie, rejoindre l’institut (en général par manque de bon résultat) ou tout simplement arrêter pour débuter un apprentissage dans un métier (très rare, et propre à l’académie). De nouvelles jeunes femmes rejoignent les étudiantes à ce palier grâce à une bourse obtenue par le gouvernement, ou de grandes économies de la famille. Dès lors que les nouvelles étudiantes trouvent leurs places entre les anciennes, elles entrent dans 5 années d’apprentissage intensives, où leurs nerfs et leurs limites sont poussés à bout. Elles se spécialisent également dans leur futur domaine d’emploi. L’académie ne permet pas de sorties le week-end, ni de laisser passer pour les rebellions : au bout de deux avertissements, c’est le renvoi à effet immédiat. La discipline et le travail acharné sont les maîtres mots de l’académie, où seules les femmes sont acceptées. Être professeur à l’académie est une fierté, autant qu’y être élève.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesrosessontrouges.purforum.com


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: BURN WITCH BURN ☦ l'histoire sorcière américaine en quelques points   

Revenir en haut Aller en bas
 

BURN WITCH BURN ☦ l'histoire sorcière américaine en quelques points

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Karma to Burn + Year Long Disaster + ÖfÖ Am le 20 juillet au Mojo
» Envy-Time to Burn-I Pilot Daemon le 15/11 à Toulouse ( 31 )
» La double vie de Jimmy Burn (Cra$h & Burn) 2009
» Peter Pan Speedrock + Karma To Burn + Honky (07/10/2012)
» Karma To Burn @ Glazart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HANDFUL OF ASH. :: WE ARE YOUNG :: être un bon sorcier :: The daily prophet-